Quelles études pour le commerce international ?

Publié le : 21 février 20203 mins de lecture

Le secteur du commerce international demande de plus en plus d’individus compétents dans le but de prendre en charge les échanges de bien, capitaux et services dans un contexte d’expansion et de mondialisation. Les formations menant à ce secteur sont accessibles dès l’obtention du bac, et les étudiants en plein parcours ou les adultes en reconversion peuvent aussi accéder à celles-ci.

Les formations à partir du bac à la licence

Les détenteurs d’un bac général ou d’un bac STMG peuvent directement intégrer un BTS en Commerce International ou un DUT Technique de Commercialisation avec une spécialisation en commerce international. L’étudiant pourra ensuite s’orienter vers une licence commerce international après son bac+2, et seulement après l’obtention de ce diplôme. Il sera enfin en mesure de compléter sa formation avec une licence professionnelle en commerce international. La licence professionnelle contient plusieurs options. Elle renforce les compétences dans le but d’intégrer le marché du travail avec un poste relativement intéressant (assistant commercial, import-export, etc.).

L’individu peut alternativement démarrer son étude pour le commerce international en s’inscrivant auprès d’une école spécialisée après son bac. Cependant, pour prétendre à des formations plus longues ou des bachelors de 3 ans dans une école de management ou de commerce, ce dernier sera tenu de passer un concours en terminale. Ces bachelors peuvent toutefois recruter des étudiants ayant déjà suivi une année d’études supérieures, mais il faut remarquer que la grande majorité des places seront attribuées aux titulaires de bac ES ou S au détriment des autres candidats.

Vers le Master et au-delà

La possession d’une licence en commerce international donnera la possibilité à l’étudiant de continuer sur un Master ou un MSc en commerce international. Ce second cycle en enseignement supérieur permettra en effet à ce dernier de se spécialiser au sein d’un domaine du commerce international (alimentation textile, etc.). Il pourra alors bénéficier d’une double compétence après un Master ou MSc en passant une année supplémentaire (bac+6) au sein d’un Master spécialisé de commerce international.

Le diplômé sera ainsi habilité à s’orienter vers l’un des nombreux métiers proposés aux termes de sa formation, dont certains seront particulièrement dépendants du niveau d’étude.

Formation continue en commerce international

Un demandeur d’emploi et une personne en reconversion sont également aptes à reprendre leurs études en commerce international et peuvent se former sur 1 ou 2 ans aux métiers du domaine. Les formations continues comme MBA commerce international sont d’ailleurs disponibles à travers différents moyens de financement. Elles demeurent toujours, en revanche, soumises à un examen du dossier de candidature accompagné d’un entretien de motivation.

Pourquoi faire du marketing international ?
Entreprise : comment se développer sur un marché étranger ?

Plan du site